Découvrez nous !!

ALAIN BARRABÈS – sax ténor, chant

Voilà PRESQUE QUARANTE ANS qu’il pratique le swing dans la région bordelaise ; tant au piano qu’au saxo, il PARTICIPE  à la plupart des formations de jazz traditionnel et swing, du Black Bottom à Euphoric Jazz Quintet, du Cool Jazz BIG Band. IL PASSE AUSSI DEUX ANS DANS LE LEGENDAIRE KAKAL BAND.
Dernier rescapé du Jazz Chamber Orchestra originel (1988), il aime conjuguer humour et swing à tous les temps et par tous les temps. Lui, il sait bien présenter les morceaux, même en anglais ou en espagnol !

Ses collègues le gardent car il est le meilleur musicien de l’orchestre…

JEAN-LUC PAREAU – sax alto, chant

Grand par son talent et son alto, cet authentique autodidacte tout en tactique non médiatique, a joué pendant près d’une dizaine d’années dans le légendaire KAKAL BAND. De plus il a croisé le laiton avec la plupart des swingueurs de la région. Grand écolo défenseur des bières sans faux-col, des cols verts et des vers luisants, il préfère l’ozone protégée au heavy méthane. Son jeu stylé autant que tellurique apporte au JCO chaleur et swing 100% naturels depuis 2002.

Ses collègues le gardent car il est le meilleur musicien de l’orchestre…

FRED LASNIER – contrebasse, chant

Voilà quatorze ans qu’il pose le fondement de sa contrebasse et du même coup, les fondations du JCO. Pas mauvais fonds pour deux ronds, sans besoin de téléfon, AU FOND, avec Laurent, la machine tourne à fond.
Foin d’araignée au plafond, c’est en formidable Auguste qu’il est le plus profond. Et là, les gens fondent, rient, mais je m’étale. EN FAIT, il mène le bal à fond.
Grand gourmet, il VISITE TOUJOURS les cuisines et leurs chefs pour voir quelles sauces ils font.
En ornithologue passionné, il COUVE les zoziaux et ça l’effraie, même, il chevèche lorsqu’il entend que CHOUETTE ET HIBOU C’EST MADAME/MONSIEUR. IL PROTÈGE AINSI SON FOND DE HULOTTE.

Ses collègues le gardent car il est le meilleur musicien de l’orchestre…

LAURENT MASTELLA – guitare, banjo, chant

Tant à la guitare qu’au banjo, il pose sur la table l’harmonie vitale au JCO, riche, luxuriante et tellement efficace. Il a intégré les jeux des grands guitaristes manouches, de souche, à petites touches, en plusieurs couches mais… à la louche.
Grand pêcheur devant l’éternel, il est le seul au monde à ramener un bar avant d’y aller.
Épicurien dans les mains, bien dans l’époque, par son swing communicatif ,il fait mousser le JCO, en binôme avec Fred LASNIER. »Le p’tit binôme en mousse »…

Ses collègues le gardent car il est le meilleur musicien de l’orchestre…